Election du 21 juin 2018 à Académie française – Barbara Cassin, c’est une déclaration de guerre à la langue française !

Arnaud-Aaron Upinsky commente le scandale de l’élection du 3 mai 2018 à l’académie française et les raisons de sa candidature au fauteuil de Michel Déon à  l’élection du 21 juin 2018

Voir la vidéo du 28 mai 2018, Versailles

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur Léglise-Costa » : sauver l’Académie et la Langue Française !

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur de France permanent auprès de l’UE ! Sauver l’Académie et la Langue Française -En Péril Mortel !

A l’heure décisive de l’élection à l’Académie française du 3 mai 2018, après le discours du 20 mars du Président Macron à l’Institut de France.   

1) LINGUISTIQUEPhilippe Léglise-Costa ne supporte plus de voir des réunions européennes d’importance se passer sans interprète…

L’ambassadeur de France auprès de l’Union européenne (UE) a claqué la porte d’une réunion à Bruxelles ce mercredi.

Lire l’article de 20minutes.fr :  « Non au «tout anglais» ! Un diplomate français claque la porte d’une réunion post-Brexit »

2) ÉLECTION DU 3 MAI Tribune d’Arnaud Upinsky enregistrée à Versailles le 16 avril 2018. Il y commente sa candidature à l’élection du 3 mai 2018 au fauteuil de Philippe Beaussant, le Président de la Défense de la langue française (DLF) ayant parrainé sa candidature à l’Académie française, et lui ayant demandé d’écrire un livre pour donner les raisons de défendre la langue de Molière.      

Ecouter la vidéo, ici 

Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !  

Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE

Election à l’Académie française du 3 mai 2018. Après le discours du 20 mars 2018 du Président Macron aux Immortels, sur sa stratégie « en faveur du français et [en même temps ] du plurilinguisme », c’est le « péril mortel » sur l’Institution de Richelieu qui s’invite à l’élection du 3 mai 2018.  Arnaud-Aaron Upinsky invite les autres candidats à publier leurs lettres de candidature et à rompre l’omerta des média – et même de l’AFP – frappant d’interdit tout débat sur l’avenir  de la langue française et de l’Académie française, depuis la mort de l’académicien Philippe Beaussant, à toutes les élections depuis 2016.

 I) Communiqué UNIEF: Académie française, élection du 3 mai 2018. Le défi AA. Upinsky aux candidats de débattre sur le « péril mortel»!

II) Lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 30 mars 2018, au fauteuil de Philippe Beaussant ( F36)  

III) Lettre ouverte au Président de la République sur la Reconnaissance du français comme langue de l’Europe

IV) Tribune. Proclamer le français 1ère langue de l’Afrique voire du Monde pour livrer l’Europe à l’anglais, voilà le plan de mise à mort de Macron, Versailles,19 février 2018

Lettre ouverte au Président de la République pour la Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE 

Rend publique la lettre ouverte du 20 novembre 2017 qu’elle adresse au Président de la République, Protecteur de l’Académie française, pour qu’il engage la «Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe ».

« La Renaissance ou la Mort », il n’y a pas de troisième voie. C’est donc au nom de cette adresse de l’Académie française à son Protecteur, valant déclaration d’Etat d’urgence ; au nom de l’espoir que tous les amoureux de la langue française ont placé en vous pour retrouver leur fierté ; au nom même de votre projet d’une Europe « souveraine, unie et démocratique », que nous vous adressons cet appel solennel pour inverser la spirale de mise à mort du français en en faisant la langue commune de l’Europe, comme condition sine qua non de sa réussite !

Lettre ouverte au Président de la République sur la Reconnaissance du français comme langue de l’Europe

 

QUEBEC PRESSE : ARNAUD UPINSKY, LE DÉFENSEUR DE LA LANGUE FRANÇAISE VEUT D’URGENCE, RÉARMER L’ACADÉMIE FRANÇAISE

ARNAUD UPINSKY CANDIDAT À L’ACADÉMIE FRANÇAISE

LE « PÉRIL MORTEL » SUR LA LANGUE FRANÇAISE S’INVITE À L’ÉLECTION DU 14 DÉCEMBRE 2017 !

NDLR : Le Québec aurait besoin d’un tel esprit-choc pour préparer l’indépendance nationale

L‘article de QuébecPresse par Michel Cloutier du 21 novembre 2017 

 

 

Elections à Académie française. Le défi AA. Upinsky aux candidats de débattre sur le « péril mortel » !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE

Elections à l’Académie française du 14 décembre 2017: le « Péril de mort » sur la langue française s’invite à l’élection du 14 décembre 2017 ! 

I) Communiqué UNIEF : élections à Académie française. Le défi Arnaud-Aaron Upinsky aux candidats de débattre sur le  »péril mortel »!

II) Lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 8 novembre 2017, au fauteuil de René Girard ( F 37)  

 

 

Contre l’hégémonie du « tout-anglais », appel au « Magistère souverain » de l’Académie française !

Union Nationale des Écrivains de France

Le Président

Madame le Secrétaire perpétuel, Mesdames et Messieurs de l’Académie,

 [..] alors que l’avenir de la langue française, comme langue internationale apte à parler au monde entier par excellence, est suspendu à un procès incertain dans lequel son caractère d’universalité lui est dénié au nom du nouveau « dogme » hégémonique du «  tout-anglais », proclamé au nom du comité de candidature aux JO 2024.

Le comble de la provocation et de la trahison de la langue de Molière a, en effet, été proféré par un Français, Tony Estanguet, co-président du comité de candidature aux JO 2024, lorsqu’il osa dire sans vergogne :

« Les patrons de la candidature ont choisi un slogan anglais afin de donner un caractère universel (sic) au projet français.» Comme si, depuis le triomphe du « Discours sur l’universalité de la langue française » de Rivarol à Berlin en 1784, depuis trois siècles, l’ « universalité  » n’était pas reconnue comme le caractère propre indéfectible de la langue française !  

Dans ce combat de la dernière chance, car le perdre signifierait notre renoncement définitif à la vocation à « caractère universel » de la langue française à « parler au monde », l’Académie française a fait un premier pas en « exprim[ant] à l’unanimité sa réprobation ». Mais les Français, en plein désarroi, espèrent plus de son Magistère souverain.  Ils attendent son réveil et sa totale mobilisation dans le sillage de l’an 1 de la Reconquête de la langue française, ouvert par Philippe Beaussant que je m’attache à suivre à la mesure de mes moyens.

 

Lire la lettre du 8 mars 2017 à Mesdames et Messieurs de l’Académie

 

A.-A. Upinsky rend publique sa lettre de candidature du 14 février 2017 à l’Académie française

Le slogan anglais des JO s’invite à l’Académie française :
lettre d’A.-A. Upinsky engageant les autres candidats à se déclarer contre !

1) Le slogan anglais s’invite aux élections de l’Académie française du 23 mars 2017

2) Lettre de candidature du 14 février 2017 d’Arnaud-Aaron Upinsky engageant les autres candidats à se déclarer contre! 

VICTOIRE HISTORIQUE ! DÉCUPLONS LA MOBILISATION DU COMBAT DE LA DERNIÈRE CHANCE EN FAISANT SIGNER CETTE PÉTITION  ! 

L’UNIEF en appelle l’Académie française à la condamnation définitive du slogan anglais aux JO !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS DE FRANCE

CONFÉRENCE DE PRESSE

Suivie d'un dîner-débat 
mardi 28 février 2017 à 19 h 30 
Hélios's, 1 rue des Etars-Généraux 
Versailles, 78000

Pour le dîner-débat s'inscrire à :
courrierposte@orange.fr 

ICI lien du communiqué : l’UNIEF en appelle l’Académie française non pas à la « réprobation », mais à la « condamnation » définitive du slogan anglais aux JO 2024

 

Slogan en anglais aux JO Paris 2014. Victoire historique ! Décuplons la mobilisation !

Victoire historique ! Décuplons la mobilisation !

Lire ICI la mise-à-jour et faites signer la Pétition-Saisine de mobilisation nationale contre la haute trahison du français aux JO Paris 2024