Académie française, élection du 21 juin 2018 : le « J’ACCUSE » d’A.-A. Upinsky !

« J’ACCUSE » le plafond de verre interdisant l’accès de l’Académie française à tout défenseur de la langue française ! »

1) Lire le « J’ACCUSE » du Communiqué UNIEF rendant publique sa lettre de candidature du 16 mai 2018, d’Arnaud-Aaron Upinsky à l’élection du 21 juin 2018 

2) Lire la lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 16 mai 2018, au fauteuil de Michel Déon ( F8)

Lire aussi en pièces jointes, les lettres de soutien à sa candidature: 

  1. Mme X: indisponible
  2. Mme C. . Distinguin
  3. M. Claude de Vaugelas
  4. M. Michel Cloutier
  5. M.Y : anonymisé

 

 

 

 

Zoom – Arnaud Upinsky : Macron, le président ventriloque !

Voir ICI la Vidéo – Arnaud Upinsky : Macron, le président ventriloque !

Avec « Macron, le président ventriloque », Arnaud Upinsky sonne la charge contre l’actuel président de la République. Qualifié d’homme du parti anglo-saxon, Emmanuel Macron est montré du doigt pour sa capacité à s’emparer de la figure de ses adversaires pour mieux les détruire. C’est ce que l’essayiste appelle dans son ouvrage, la triangulation. Au delà du pamphlet, Arnaud Upinsky délivre aussi un manifeste pour la présidentielle de 2022. Et ce dernier se veut à l’inverse du déclinisme ambiant. Il s’agit des initiatives et des moyens de combat pour la renaissance de la France. Parmi ses moyens figure la remise de la langue française au pouvoir . Une vision qui s’oppose à celle du Chef de l’Etat qui a récemment déclaré : « Parler l’anglais renforce la francophonie » !!

LA BATAILLE POUR LE FRANÇAIS A DÉJÀ COMMENCÉ À BRUXELLES

Lire ICI l’article de Marc Rousset : « La bataille pour le français a déjà commencé à Bruxelles ».

Henri Gizardin vient de signaler, sur Boulevard Voltaire, la politique de la chaise vide pratiquée par l’ambassadeur de France auprès de l’Union européenne, Philippe Léglise-Costa, pour protester contre la tenue de discussions du Conseil en anglais sans traducteurs à Bruxelles. De son côté, lors de sa conférence de presse à Bruxelles, le vendredi 23 Mars, Michel Barnier s’est pour la première fois exprimé seulement en français devant les journalistes.

Suite au Brexit, il importe en effet plus que jamais de mettre fin à l’unilinguisme anglo-américain à Bruxelles en mettant sur la table du Conseil européen la question du français et des autres grandes langues nationales telles que l’allemand, l’espagnol et l’italien.

L’Union européenne est de loin la zone la plus anglicisée du monde. Etc.

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur Léglise-Costa » : sauver l’Académie et la Langue Française !

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur de France permanent auprès de l’UE ! Sauver l’Académie et la Langue Française -En Péril Mortel !

A l’heure décisive de l’élection à l’Académie française du 3 mai 2018, après le discours du 20 mars du Président Macron à l’Institut de France.   

1) LINGUISTIQUEPhilippe Léglise-Costa ne supporte plus de voir des réunions européennes d’importance se passer sans interprète…

L’ambassadeur de France auprès de l’Union européenne (UE) a claqué la porte d’une réunion à Bruxelles ce mercredi.

Lire l’article de 20minutes.fr :  « Non au «tout anglais» ! Un diplomate français claque la porte d’une réunion post-Brexit »

2) ÉLECTION DU 3 MAI Tribune d’Arnaud Upinsky enregistrée à Versailles le 16 avril 2018. Il y commente sa candidature à l’élection du 3 mai 2018 au fauteuil de Philippe Beaussant, le Président de la Défense de la langue française (DLF) ayant parrainé sa candidature à l’Académie française, et lui ayant demandé d’écrire un livre pour donner les raisons de défendre la langue de Molière.      

Ecouter la vidéo, ici 

Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !  

Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE

Election à l’Académie française du 3 mai 2018. Après le discours du 20 mars 2018 du Président Macron aux Immortels, sur sa stratégie « en faveur du français et [en même temps ] du plurilinguisme », c’est le « péril mortel » sur l’Institution de Richelieu qui s’invite à l’élection du 3 mai 2018.  Arnaud-Aaron Upinsky invite les autres candidats à publier leurs lettres de candidature et à rompre l’omerta des média – et même de l’AFP – frappant d’interdit tout débat sur l’avenir  de la langue française et de l’Académie française, depuis la mort de l’académicien Philippe Beaussant, à toutes les élections depuis 2016.

 I) Communiqué UNIEF: Académie française, élection du 3 mai 2018. Le défi AA. Upinsky aux candidats de débattre sur le « péril mortel»!

II) Lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 30 mars 2018, au fauteuil de Philippe Beaussant ( F36)  

III) Lettre ouverte au Président de la République sur la Reconnaissance du français comme langue de l’Europe

IV) Tribune. Proclamer le français 1ère langue de l’Afrique voire du Monde pour livrer l’Europe à l’anglais, voilà le plan de mise à mort de Macron, Versailles,19 février 2018

TRIBUNE – Quelle réponse faut-il apporter à l’ultime provocation de Macron : « Parler anglais renforce la francophonie » !

L’ultime provocation de Macron :  « Parler anglais renforce la francophonie » !

Voir la vidéo : Tribune du 19 mars 2019, à Versailles- d’Arnaud-Aaron Upinsky, Président de l’Union Nationale des Écrivains de France (UNIEF)

Lire l’article : « Parler l’anglais renforce la francophonie » selon Emmanuel Macron

Lire l’article : Un organisme québécois s’en prend à Emmanuel Macron pour ses propos sur la francophonie 

Non au défaitisme politique : le français DOIT remplacer l’anglais dans la « Bulle » européenne !

Non au défaitisme politique : le français DOIT et PEUT remplacer l’anglais dans la « Bulle » européenne !

Il suffit de lire à l’endroit l’article ci-dessous  de l’AFP, du 18 mars 2018, pour voir qu’une simple inversion de la volonté politique du gouvernement français DOIT et PEUT remplacer l’anglais par le français dans la  « Bulle » européenne.

A lire : Francophonie: le français ne pétille plus autant dans la « Bulle » européenne

C’est votre mobilisation qui DOIT et PEUT permettre  ce grand retour du français en Europe ; militez, signez et faites signer cette pétition!     

 

A la radio : l’arme politique secrète du Président Macron dévoilée

A la radio : l’arme politique secrète du Président Macron dévoilée

Le secret bien gardé de la « Nouvelle Science Politique » (NSP). Nul ne saurait gagner la partie s’il en ignore les règles du jeu. Tant que les Français n’auront pas compris l’arme secrète de la conquête du pouvoir par Emmanuel Macron, toutes leurs prises de parole seront vaines, sans portée et inopérantes. 

  • Le Secret de son élection
  • Le premier Traité de magie politique
  • La Clef des Présidentielles 2022 

1) Entretien du 28 février 2018 sur Radio Libertés : 

Macron, le Président Ventriloque avec Didier Rochard  

2) Entretien du 1er mars 2018 sur Sud Radio : 

Macron, le Président Ventriloque avec André Bercoff  

Bonne année 2018, pour l’an II de la Reconquête de la langue française !

Bonne année 2018, pour l’an II de la Reconquête de la langue française !

2 JANV. 2018 — Le français reconnu comme langue de l’Europe pour parler au monde, l’idée fait son chemin ! La campagne de signatures s’internationalise en ayant franchi la première étape des 1300 signatures à un mois de sa lancée sur les cinq continents. Ont déjà répondu à l’appel : l’Albanie, les Bahamas, la Belgique, le Brésil, le Cameroun, le Canada, le Chili, les États-Unis, l’Espagne, la France, la Géorgie, la Grèce, la Guinée, la Hongrie, les Iles Turques et Caïques, l’Italie, le Japon, La Réunion, le Luxembourg, Malte, le Maroc, Mayotte, le Mexique, la Moldavie, la Pologne, le Royaume-Unis, la République tchèque, la Roumanie, la Russie, la Suisse, le Vietnam… Déjà plus de la moitié des signataires (54 %) viennent du monde entier, 46 % des signataires seulement étant français. En tête vient donc la France, avec 46 % des signataires, en second l’Italie avec 33 %, des signatures puis l’Espagne avec 9 %, et enfin le Canada avec 5 %. Cette première victoire de l’enracinement internationale – la vôtre ! – n’est qu’un début. L’année 2018, l’an II de la Reconquête de la langue française, a besoin de chacun d’entre vous pour « battre la campagne » et rendre irrésistible ce combat de survie de valeurs essentielles d’Universalité portées par le français – langue de Clarté, de Compréhension mutuelle et de Beauté – fondatrices de toute Civilisation. L’an 2018 doit faire date dans les annales de la Reconquête de la langue française, grâce à vous !

Signez l’appel au Président Protecteur de l’Académie française pour qu’il engage la « Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe »ICI 

Versailles : Arnaud Upinsky candidat à l’Académie française – Le Parisien

Versailles : Arnaud Upinsky candidat à l’Académie française – Le Parisien 

« Il vise pour la troisième fois le fauteuil laissé vacant par le philosophe René Girard et pour la cinquième fois un siège tout court. L’essayiste et polémiste versaillais Arnaud-Aaron Upinsky se présente, ce jeudi, à l’élection à l’Académie française. Cet infatigable défenseur de la langue française développe ses arguments sur son blog « Réarmer l’intelligence » et se donne pour objectif de faire de la langue de Molière, celle de toute l’Europe. En 2008 et 2010, Arnaud Upinsky avait mené le combat contre les expositions d’art contemporain de Jeff Koons et Takashi Murakami au château de Versailles. »

 

Lire l’article du Parisien du 12 décembre 2017 ICI