Lettre ouverte au Président de la République pour la Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE 

Rend publique la lettre ouverte du 20 novembre 2017 qu’elle adresse au Président de la République, Protecteur de l’Académie française, pour qu’il engage la «Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe ».

« La Renaissance ou la Mort », il n’y a pas de troisième voie. C’est donc au nom de cette adresse de l’Académie française à son Protecteur, valant déclaration d’Etat d’urgence ; au nom de l’espoir que tous les amoureux de la langue française ont placé en vous pour retrouver leur fierté ; au nom même de votre projet d’une Europe « souveraine, unie et démocratique », que nous vous adressons cet appel solennel pour inverser la spirale de mise à mort du français en en faisant la langue commune de l’Europe, comme condition sine qua non de sa réussite !

Lire la lettre ouverte au Président Protecteur de l’Académie française pour la Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe

 

QUEBEC PRESSE : ARNAUD UPINSKY, LE DÉFENSEUR DE LA LANGUE FRANÇAISE VEUT D’URGENCE, RÉARMER L’ACADÉMIE FRANÇAISE

ARNAUD UPINSKY CANDIDAT À L’ACADÉMIE FRANÇAISE

LE « PÉRIL MORTEL » SUR LA LANGUE FRANÇAISE S’INVITE À L’ÉLECTION DU 14 DÉCEMBRE 2017 !

NDLR : Le Québec aurait besoin d’un tel esprit-choc pour préparer l’indépendance nationale

L‘article de QuébecPresse par Michel Cloutier du 21 novembre 2017 

 

 

Elections à Académie française. Le défi AA. Upinsky aux candidats de débattre sur le « péril mortel » !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE

Elections à l’Académie française du 14 décembre 2017: le « Péril de mort » sur la langue française s’invite à l’élection du 14 décembre 2017 ! 

I) Communiqué UNIEF : élections à Académie française. Le défi Arnaud-Aaron Upinsky aux candidats de débattre sur le  »péril mortel »!

II) Lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 8 novembre 2017, au fauteuil de René Girard ( F 37)  

 

 

TRIBUNE « Mathématiques présidentielles 2002-2017 : Viol ou triomphe de la Volonté générale des Français ?

PRÉSIDENTIELLES 2017
L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS DE FRANCE COMMUNIQUE :    Lire ou télécharger ICI : « TRIBUNE. Mathématiques présidentielles 2002 – 2017. Viol ou triomphe de la Volonté générale ( 4 mai 2017) ? »

Problématique : 

Vers une nouvelle Constitution d’une nouvelle République  ? 

  1. Comment les « mathématiques politiques » permettent de substituer à la Volonté générale des Français, la Volonté générale fictive du Pouvoir dominant « ventriloque [1] » ,
    assurant l’élection d’un candidat marionnette dévoué à ses seuls intérêts ? 
  2. Comment réécrire une nouvelle Constitution ?
  3. Comment restaurer la Volonté générale dans la plénitude de ses droits ?

Présidentielles 2017 : « Hors du protectionnisme intelligent de Maurice Allais, pas de salut ! »

Présidentielles 2017 : l’AIRAMA prend position contre le candidat de « la destruction de la croissance et de l’emploi » ! 

Lire le texte intégral de sa lettre ouverte du 1er mai 2017 aux Français 

Extrait :

Chers concitoyennes et concitoyens,

L’AIRAMA, l’Alliance Internationale, pour la Reconnaissance des Apports de Maurice Allais en économie et en physique, association canal historique des défenseurs de ses combats, créée du vivant de notre prestigieux prix Nobel d’économie, renouvelle l’alerte qu’elle avait lancée en vain aux Présidentielles 2012. Le fait qu’elle n’ait pas été entendue nous a hélas valu plus d’un million de nouveaux chômeurs depuis[1].

(…)

Scientifiquement et empiriquement, hors du protectionnisme compétitif de Maurice Allais, il ne saurait y avoir de salut économique et industriel pour la France !

Avertis comme jamais, les Français qui n’auraient pas fait leur devoir, vis-à -vis de l’avenir de leur pays et de la jeunesse, en faisant barrage au candidat de l’ultra-libéralisme, s’avançant masqué, qu’est le candidat Emmanuel Macron, continuateur du désastre du Président Hollande, ne pourraient  plus jamais se lamenter et dire : « je ne savais pas ».

A l’école de Maurice Allais, tous les Français qui veulent sauver la France du naufrage économique et industriel doivent donc résolument faire barrage au candidat de la « destruction de la croissance et de l’emploi », et voter pour le seul candidat du protectionnisme compétitif auquel notre prestigieux prix Nobel d’économie, Maurice Allais, n’a cessé d’en appeler depuis 1999 pour nous sauver du naufrage.

[1] Cf.  Lettre ouverte AIRAMA aux Présidentielles sur le site « Les combats de Maurice Allais » 

Choisir la France, c’est d’abord choisir le français : l’anglicisation de la France, voilà l’ennemi !

Présidentielles 2017 : Le choix du français comme seul facteur clivant de la victoire !

Versailles, conférence du 25 avril 2017 : « L’anglicisation de la France, voilà l’ennemi ! » 

 

Voir ICI le changement de salut « Bellamy » d’Emmanuel Macron AVANT et APRES lecture de la lettre ouverte aux candidats aux Présidentielles 2017 ! 

Voir aussi :

1) Lire la lettre ouverte aux candidats aux présidentielles 2017
http://upinsky.work/wp-content/uploads/2017/04/Lettre-ouverte-aux-candidats-des-Pr%C3%A9sidentielles-2017-pour-quils-d%C3%A9clarent-2017-an-1-de-la-Reconqu%C3%AAte-de-la-langue-fran%C3%A7aise.pdf

2) Signer la pétition :
https://www.change.org/p/p%C3%A9tition-contre-le-slogan-en-anglais-aux-jo-paris-2024/u/19718579

Emission à la télévision Pravda sur le clivage entre langue française et anglais aux Présidentielles 2017

Suivre l’émission à la télévision russe Pravda.ru du 20 avril 2017

La victoire du meilleur aux Présidentielles 2017 doit tenir à un seul facteur clivant : le choix de la Reconquête de la langue française !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS DE FRANCE COMMUNIQUE :

L’Académie française vient de déclarer, dans son communiqué du 6 avril 2017, qu’ elle « déplore que la langue soit absente de la campagne pour l’élection présidentielle et s’étonne du silence observé par les différents candidats sur cette question, alors même que l’attachement à la langue est regardée par les Français comme l’expression première du sentiment d’appartenance à la nation. » 

Et pourtant, ce silence persiste depuis l’appel solennel du 5 décembre 2013, de l’Académie française au Président de la République, François Hollande, pour « faire de l’année qui vient l’année de la reconquête de la langue française et d’abord au sein de l’école qui la porte et la transmet.» 

C’est pourquoi, l’Union Nationale des Écrivains de France adresse la présente lettre ouverte aux différents candidats à l’élection présidentielle, pour qu’ils déclarent 2017 an 1 de la Reconquête de la langue française et cause nationale de leur mandat.

Puisqu’à l’évidence, le redressement de la France et le redressement de la langue française sont une seule et même chose, la victoire du meilleur candidat aux Présidentielles 2017 doit tenir à un seul facteur clivant : le choix de la Reconquête de la langue française contre le choix du « tout-Anglais », que le présent gouvernement a osé afficher jusqu’au sommet de la tour Eiffel  sous couvert de JO-Paris 2024 !

Cette victoire du meilleur candidat pour la reconquête de la langue française, et donc pour la France, elle ne tient qu’à son « choix de la langue française », comme le démontre en huit points la lettre ouverte de UNIEF suivante, et alors la France s’éveillera !

La « Reconquête », c’est maintenant ou jamais !  

Arnaud-Aaron Upinsky 18 avril 2017
Président de l’Union nationale des Écrivains de France  

 

1) Lettre ouverte aux candidats aux présidentielles 2017
http://upinsky.work/wp-content/uploads/2017/04/Lettre-ouverte-aux-candidats-des-Pr%C3%A9sidentielles-2017-pour-quils-d%C3%A9clarent-2017-an-1-de-la-Reconqu%C3%AAte-de-la-langue-fran%C3%A7aise.pdf

2) Pétition :
https://www.change.org/p/p%C3%A9tition-contre-le-slogan-en-anglais-aux-jo-paris-2024/u/19718579

3) Blogue
http://upinsky.work/

Lettre ouverte aux candidats aux Présidentielles pour qu’ils déclarent 2017 an 1 de la Reconquête de la langue française

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS DE FRANCE COMMUNIQUE :

  • En réponse à l’appel du 6 avril 2017 de l’Académie française, qui  » déplore que la langue soit absente des débats auxquels donne lieu actuellement la campagne pour l’élection présidentielle et s’étonne du silence observé par les différents candidats sur cette question, alors même que l’attachement à la langue est regardée par les Français comme l’expression première du sentiments d’appartenance à la nation » (cf. communiqué du 6 avril  2017 de l’Académie française);
  • L’UNIEF rend publique la lettre ouverte motivée qu‘elle adresse, ce 16 avril 2017,  aux onze candidats aux Présidentielles, pour qu’ils déclarent 2017 an 1 de la reconquête de la langue française.  

Lettre ouverte aux candidats des Présidentielles 2017, pour qu’ils déclarent 2017 an 1 de la Reconquête de la langue française

Actualité brûlante du tout-anglais au Québec !

Lire : « Actualité brûlante du tout-anglais au Québec !