Coronavirus : Réponse de la Nation au Président de la République


lui intimant l’ordre de reconnaître et de généraliser sans délai « l’existence » d’un « traitement » du coronavirus !

Réponse de la Nation au Président de la République,  Pour en finir avec le coronavirus et la peur : Ordre de Mission, Exit le Vaccin ! 
ALERTE COVID-19. Signification au Président de la République, d’autorité et en droit, de la « lettre de mission » de la Nation, lui intimant l’ordre de reconnaître et de généraliser sans délai l’existence d’un traitement du coronavirus

ICI : Lettre de Mission au Président de la République pour en finir avec le Coronavirus et la peur (28 avril 2020)

ICI : « Laissons les médecins prescrire » : la résistance des médecins libéraux s’organise

ICI : Témoignage « suffoquant » d’un rescapé in extremis par la chloroquine

ICI : Un rapport accablant pour l’Ordre des médecins

ICI : Traitement du coronavirus : « La lumière au bout du tunnel », par le Dr Gilles Besnainou

Pf. Raoult, rapport sur la stratégie de lutte contre l’épidémie de Covid-19 (8 mai)

Témoignage : «  Didier Raoult devant les sénateurs : l’Etat français est décrédibilisé  » (7 mai 2020) 

Témoignage : « les travailleurs actifs, ceux qui exercent une profession essentielle et ont continué à sortir ont été moins contaminés par le COVID19 que ceux confinés  » (14 mai 2020)

Témoignage : « Didier Raoult juge le confinement inefficace »

Monsieur le Président de la République,


« Dans votre adresse à la Nation, vous avez vous-même reconnu cette évidente urgence de salut public en déclarant : « nous sommes [ bien ] à un moment de vérité qui impose plus d’ambition, plus d’audace, un moment de refondation ».

Oui,  assurément,  « plus d’ambition »  pour faire toute la Vérité sur la haute trahison criminelle d’une politique, d’inhumanité et de mystification, qui nous a conduit au naufrage endémique actuel : sanitaire, humain, scientifique, économique, médiatique, culturel et  politique ;

oui, assurément,  « plus d’audace » en tout premier lieu pour vous signifier,  d’autorité et en droit, l’application immédiate de la présente « lettre de mission » de la Nation, vous intimant l’ordre de reconnaître l’existence d’un traitement du coronavirus, à mettre en première ligne du plan de bataille : dans le but de donner un coup d’arrêt immédiat aux crimes de masse en cours, résultant de votre refus de mise en œuvre immédiate des traitements disponibles ;

oui, assurément, la lettre de mission vous fixant le but, le plan et la méthode, à mettre en œuvre promptement pour en finir avec ce grand crime d’assassinat de la France en cours. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.