Coronavirus : Réponse de la Nation au Président de la République


lui intimant l’ordre de reconnaître et de généraliser sans délai « l’existence » d’un « traitement » du coronavirus !

Réponse de la Nation au Président de la République,  Pour en finir avec le coronavirus et la peur : Ordre de Mission, Exit le Vaccin ! 
ALERTE COVID-19. Signification au Président de la République, d’autorité et en droit, de la « lettre de mission » de la Nation, lui intimant l’ordre de reconnaître et de généraliser sans délai l’existence d’un traitement du coronavirus

ICI : Lettre de Mission au Président de la République pour en finir avec le Coronavirus et la peur (28 avril 2020)

ICI : Un rapport accablant pour l’Ordre des médecins

ICI : Traitement du coronavirus : « La lumière au bout du tunnel », par le Dr Gilles Besnainou

Pf. Raoult, rapport sur la stratégie de lutte contre l’épidémie de Covid-19 (8 mai)

Témoignage : «  Didier Raoult devant les sénateurs : l’Etat français est décrédibilisé  » (7 mai 2020) 

Témoignage : « les travailleurs actifs, ceux qui exercent une profession essentielle et ont continué à sortir ont été moins contaminés par le COVID19 que ceux confinés  » (14 mai 2020)

Témoignage : « Didier Raoult juge le confinement inefficace »

Monsieur le Président de la République,


« Dans votre adresse à la Nation, vous avez vous-même reconnu cette évidente urgence de salut public en déclarant : « nous sommes [ bien ] à un moment de vérité qui impose plus d’ambition, plus d’audace, un moment de refondation ».

Oui,  assurément,  « plus d’ambition »  pour faire toute la Vérité sur la haute trahison criminelle d’une politique, d’inhumanité et de mystification, qui nous a conduit au naufrage endémique actuel : sanitaire, humain, scientifique, économique, médiatique, culturel et  politique ;

oui, assurément,  « plus d’audace » en tout premier lieu pour vous signifier,  d’autorité et en droit, l’application immédiate de la présente « lettre de mission » de la Nation, vous intimant l’ordre de reconnaître l’existence d’un traitement du coronavirus, à mettre en première ligne du plan de bataille : dans le but de donner un coup d’arrêt immédiat aux crimes de masse en cours, résultant de votre refus de mise en œuvre immédiate des traitements disponibles ;

oui, assurément, la lettre de mission vous fixant le but, le plan et la méthode, à mettre en œuvre promptement pour en finir avec ce grand crime d’assassinat de la France en cours. »

Premier taux de mortalité du coronavirus en France : 14,3 %

Ce 27 février 2020, sur la base officielle annoncée à 19 h par le Ministre de la santé, de 38 personnes infestées, de deux morts et de 12 personnes guéries, le premier taux de mortalité du coronavirus en France est donc de 14,3 %.

Faudra-t-il gérer 1.000 ou 10 millions de personnes, se demande le professeur Eric Caumes, chef de service des Maladies Infectieuses et Tropicales.  

Taux de mortalité en Chine et hors de Chine.