Présentation de l’auteur du livre « Macron le Président Ventriloque »

Arnaud-Aaron Upinsky

Mathématicien, épistémologue, linguiste, expert en systèmes logiques, historien des sciences, titulaire d’une chaire d’épistémologie (1998), docteur en philosophie politique et essayiste,  auteur de livres et d’articles de référence, Arnaud-Aaron Upinsky est, depuis 2007, président de l’Union Nationale des Écrivains de France (UNIEF), depuis 2008, président de la Coordination Défense de Versailles ( CDV) et depuis 2012, président de l’Alliance Internationale pour la Reconnaissance des Apports de Maurice Allais en physique et en économie (AIRAMA). Au cœur des grands combats de sociétés pour la défense de l’Intelligence des Mathématiques, dans l’enseignement, depuis sa mise en cause des « Mathématiques modernes », en 1977, de la Science et des Lettres, en politique et en économie, il est à l’origine du premier appel à une mobilisation générale des Lettres contre la censure, lancé le 4 juillet 2001 à la Maison des écrivains. Sous l’égide de l’académicien Philippe Beaussant, Président de la Défense de la Langue Française ( DLF), il est aujourd’hui à la tête du combat de Reconquête de la langue française, en « péril mortel », comme l’a reconnu l’Académie française, le 26 octobre 2017,  et de l’appel au Président de la République, du 20 novembre 2017, pour qu’il engage la « Reconnaissance du français comme langue commune de l’Europe ».

 

Il a notamment publié :

2 + 2 = 5, De nouvelles mathématiques pour une nouvelle société, GERS, 1977.

La Perversion mathématique, l’œil du pouvoir, Le Rocher 1985.

« Les mots qui gagnent ou la victoire des chiffres », in  La banque des mots, Revue de terminologie. française du Conseil international de la langue française, 1er trim. 1987.

La sélection du pouvoir par la perversion des meilleurs, in  Autrement, janvier 1987.

Clefs pour les mathématiques, Seghers, Laffont, 1988.

A Perversâo mathematica oolho do poser, Brasil, Francesco Alves 1989

La Science à l’épreuve du linceul, La crise épistémologique, éditions Œil, 1990.

Comment vous aurez tous la tête coupée ou la parole coupée, éditions Œil, 1991.

Lettre ouverte à ceux qui croient (encore) que l’Europe c’est la paix, Albin Michel, 1992.

Le Procès en contrefaçon du linceul, F-X. de Guilbert, 1993.

Le Syndrome de l’ortolan, F.-X. de Guibert, 1997.

L’Énigme du linceul, Fayard, 1998.

Enquête au cœur de la censure, éditions du Rocher, 2003.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *