Non à la lèpre du bilinguisme anglicisant à la rentrée 2018-2019 !

La rentrée sera bilingue dans une quinzaine d’écoles de l’Essonne !

C’est un pas de plus dans l’accomplissement du crime contre l’intelligence et la langue française, s’inscrivant dans le déroulé du plan de mise à mort de notre langue dévoilé par le Président Macron –  à Ouagadougou et au sein même de l’Académie française le 20 mars 2018 – que nous a annoncé le Parisien du 11 juin 2018, en ces termes :  

« Un grand coup d’accélérateur pour le bilinguisme. » Pour la rentrée 2018-2019, la direction académique de l’Essonne innove. Une quinzaine d’écoles élémentaires et maternelles du département vont tester un dispositif « ambitieux » : les élèves de grande section de maternelle, de CE1 et de CM1 vont suivre une partie de leurs enseignements généraux en anglais.

Lire l’article complet du Parisien du 11 juin 2018

Nos amis Québécois le savent – oh combien – le bilinguisme dès la maternelle est un pas vers l’anglicisation à marche forcée.  Par son imprégnation et son formatage criminels à la culture anglo-saxonne, le but de ce « bilinguisme anglicisant » est l’installation dans l’esprit de l’enfant de l’idée indélébile que l’anglais est la langue de l’élite et que sa culture en est la marque distinctive à la Macron.

D’un côté, tels « les petits bilingues », il y a ceux qui veulent formater vos enfants en clones anglophones ! Lire l’article 

De l’autre, vous n’avez pas le choix :  » Hors du français, langue commune de l’Europe, pas de salut ! » Le seul antidote à l’anglicisation à marche forcée de la France est de se mobiliser en masse pour exiger du Président Macron qu’il fasse  du français la langue commune de l’Europe. En manifestant ainsi que le français, langue  historique de l’Europe, est la langue de la diplomate; de la haute intelligence,  de la culture de l’universel, ayant toutes les qualités d’une langue internationale, notamment la stabilité. En effet, il y a une seule langue française pour tous, alors qu’il y a autant de langues anglaises que de pôles anglophones ! Ce qui fait que l’anglais à l’inverse du français – n’a pas les qualités nécessaires pour en faire un outil de communication internationale fiable! 

Lire le « J’ACCUSE » d’Upinsky

Signez en masse la pétition de Reconquête de la langue française ! 

Sinon vous ne pourrez plus jamais dire : « Je ne savais pas ! »

Académie française, élection du 21 juin 2018 : le « J’ACCUSE » d’A.-A. Upinsky !

"J'ACCUSE" le plafond de verre interdisant l'accès de l'Académie française à tout défenseur de la langue française !"

1) Lire le « J’ACCUSE » du Communiqué UNIEF rendant publique sa lettre de candidature du 16 mai 2018, d’Arnaud-Aaron Upinsky à l’élection du 21 juin 2018 

2) Lire la 7 ème lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 16 mai 2018, au fauteuil de Michel Déon ( F8)

3) Lire aussi en pièces jointes, les lettres de soutien à sa candidature: 

  1. Mme X: indisponible
  2. Mme C. . Distinguin
  3. M. Claude de Vaugelas
  4. M. Michel Cloutier
  5. M.Y : anonymisé

 

 

 

 

Election du 21 juin 2018 à Académie française – Barbara Cassin, c’est une déclaration de guerre à la langue française !

Arnaud-Aaron Upinsky commente le scandale de l’élection du 3 mai 2018 à l’académie française et les raisons de sa candidature au fauteuil de Michel Déon à  l’élection du 21 juin 2018

Voir la vidéo du 28 mai 2018, Versailles

Zoom – Arnaud Upinsky : Macron, le président ventriloque !

Voir ICI la Vidéo – Arnaud Upinsky : Macron, le président ventriloque !

Avec « Macron, le président ventriloque », Arnaud Upinsky sonne la charge contre l’actuel président de la République. Qualifié d’homme du parti anglo-saxon, Emmanuel Macron est montré du doigt pour sa capacité à s’emparer de la figure de ses adversaires pour mieux les détruire. C’est ce que l’essayiste appelle dans son ouvrage, la triangulation. Au delà du pamphlet, Arnaud Upinsky délivre aussi un manifeste pour la présidentielle de 2022. Et ce dernier se veut à l’inverse du déclinisme ambiant. Il s’agit des initiatives et des moyens de combat pour la renaissance de la France. Parmi ses moyens figure la remise de la langue française au pouvoir . Une vision qui s’oppose à celle du Chef de l’Etat qui a récemment déclaré : « Parler l’anglais renforce la francophonie » !!

LA BATAILLE POUR LE FRANÇAIS A DÉJÀ COMMENCÉ À BRUXELLES

Lire ICI l’article de Marc Rousset : « La bataille pour le français a déjà commencé à Bruxelles ».

Henri Gizardin vient de signaler, sur Boulevard Voltaire, la politique de la chaise vide pratiquée par l’ambassadeur de France auprès de l’Union européenne, Philippe Léglise-Costa, pour protester contre la tenue de discussions du Conseil en anglais sans traducteurs à Bruxelles. De son côté, lors de sa conférence de presse à Bruxelles, le vendredi 23 Mars, Michel Barnier s’est pour la première fois exprimé seulement en français devant les journalistes.

Suite au Brexit, il importe en effet plus que jamais de mettre fin à l’unilinguisme anglo-américain à Bruxelles en mettant sur la table du Conseil européen la question du français et des autres grandes langues nationales telles que l’allemand, l’espagnol et l’italien.

L’Union européenne est de loin la zone la plus anglicisée du monde. Etc.

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur Léglise-Costa » : sauver l’Académie et la Langue Française !

« Coup de Majesté héroïque » de l’Ambassadeur de France permanent auprès de l’UE ! Sauver l’Académie et la Langue Française -En Péril Mortel !

A l’heure décisive de l’élection à l’Académie française du 3 mai 2018, après le discours du 20 mars du Président Macron à l’Institut de France.   

1) LINGUISTIQUEPhilippe Léglise-Costa ne supporte plus de voir des réunions européennes d’importance se passer sans interprète…

L’ambassadeur de France auprès de l’Union européenne (UE) a claqué la porte d’une réunion à Bruxelles ce mercredi.

Lire l’article de 20minutes.fr :  « Non au «tout anglais» ! Un diplomate français claque la porte d’une réunion post-Brexit »

2) ÉLECTION DU 3 MAI Tribune d’Arnaud Upinsky enregistrée à Versailles le 16 avril 2018. Il y commente sa candidature à l’élection du 3 mai 2018 au fauteuil de Philippe Beaussant, le Président de la Défense de la langue française (DLF) ayant parrainé sa candidature à l’Académie française, et lui ayant demandé d’écrire un livre pour donner les raisons de défendre la langue de Molière.      

Ecouter la vidéo, ici 

9 juin 2018, à Champ-Dolent. Première Biennale Franco-normande de Reconquête de la langue française et du terroir!


Invitation à " vous retrouver " en participant au lancement de la  Reconquête de notre trésor patrimonial le plus précieux  ! 




Le 9 juin 2018 !
PREMIÈRE BIENNALE CULTURELLE
FRANCO-NORMANDE DE CHAMP-DOLENT

_______

A la Reconquête de la langue française, de son art, de son terroir, de sa gastronomie et de son histoire! _______

Réservation avant le 15 mai ! 

Lire et/ou télécharger l'invitation: Programme de la Première Biennale culturelle de Champ-Dolent






Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !  

Académie française, le défi d’A.-A. Upinsky aux candidats à l’élection du 3 mai 2018 : briser l’omerta pour sauver l’Académie et la langue française d’une mort certaine !

L’UNION NATIONALE DES ÉCRIVAINS de FRANCE

Election à l’Académie française du 3 mai 2018. Après le discours du 20 mars 2018 du Président Macron aux Immortels, sur sa stratégie « en faveur du français et [en même temps ] du plurilinguisme », c’est le « péril mortel » sur l’Institution de Richelieu qui s’invite à l’élection du 3 mai 2018.  Arnaud-Aaron Upinsky invite les autres candidats à publier leurs lettres de candidature et à rompre l’omerta des média – et même de l’AFP – frappant d’interdit tout débat sur l’avenir  de la langue française et de l’Académie française, depuis la mort de l’académicien Philippe Beaussant, à toutes les élections depuis 2016.

 I) Communiqué UNIEF: Académie française, élection du 3 mai 2018. Le défi AA. Upinsky aux candidats de débattre sur le « péril mortel»!

II) Lettre de candidature d’AA. Upinsky, du 30 mars 2018, au fauteuil de Philippe Beaussant ( F36)  

III) Lettre ouverte au Président de la République sur la Reconnaissance du français comme langue de l’Europe

IV) Tribune. Proclamer le français 1ère langue de l’Afrique voire du Monde pour livrer l’Europe à l’anglais, voilà le plan de mise à mort de Macron, Versailles,19 février 2018

TRIBUNE – Quelle réponse faut-il apporter à l’ultime provocation de Macron : « Parler anglais renforce la francophonie » !

L’ultime provocation de Macron :  « Parler anglais renforce la francophonie » !

Voir la vidéo : Tribune du 19 mars 2019, à Versailles- d’Arnaud-Aaron Upinsky, Président de l’Union Nationale des Écrivains de France (UNIEF)

Lire l’article : « Parler l’anglais renforce la francophonie » selon Emmanuel Macron

Lire l’article : Un organisme québécois s’en prend à Emmanuel Macron pour ses propos sur la francophonie 

Non au défaitisme politique : le français DOIT remplacer l’anglais dans la « Bulle » européenne !

Non au défaitisme politique : le français DOIT et PEUT remplacer l’anglais dans la « Bulle » européenne !

Il suffit de lire à l’endroit l’article ci-dessous  de l’AFP, du 18 mars 2018, pour voir qu’une simple inversion de la volonté politique du gouvernement français DOIT et PEUT remplacer l’anglais par le français dans la  « Bulle » européenne.

A lire : Francophonie: le français ne pétille plus autant dans la « Bulle » européenne

C’est votre mobilisation qui DOIT et PEUT permettre  ce grand retour du français en Europe ; militez, signez et faites signer cette pétition!